en cas d'annulation

en cas d'annulation
Si les randonnées ne pouvaient pas avoir lieu, dans le cas d'une annulation liée au COVID, c'est-à-dire à cause de "circonstances exceptionnelles et inévitables", la règle a été définie dans l'ordonnance n°2020-315 du 25 mars 2020 expliquée sur legifrance.gouv.fr : la loi prévoit de proposer un avoir de 18 mois à l'issue desquels nous vous remboursons si vous ne l'avez pas utilisé  et/ou nous faisons une proposition de séjour similaire.
De notre côté, nous ne savons pas non plus ce que nous réservent les mois à venir. Donc, si les séjours sont annulés à cause du coronavirus, nous avons décidé d'appliquer ce délai de 18 mois et, si notre situation nous le permet, nous espérons rembourser les avoirs dans un délai plus court.
Notre structure dispose de toutes les garanties légales et nécessaires pour la vente de séjours.
Nous sommes en lien permanent avec les hébergeurs, ce qui nous permettra de vous informer rapidement des évolutions.