Dans les Pyrénées: randonnées et viande bovine fermière

33(0)6 85 34 20 22

notre élevage de vaches gasconnes

Une cinquantaine de vaches adultes, 3 taureaux, des bœufs et les génisses que l'on choisit de garder, voilà notre élevage de belles gasconnes !

  • Nos vaches se nourrissent de l

    au printemps, dans les prés

  • en hiver, c'est foin à volonté

  • et même pas peur de la neige !

  • fin décembre : naissance des premiers veaux de la saison

  • la vie en estive : plutôt paisible !

  • une ferme de MONTAGNE !

Et tous les ans, entre fin décembre et mi avril, nos vaches donnent naissance à une cinquantaine de jolis petits veaux qui cavalent partout... !! De petit gabarit, nos vaches gasconnes sont de bonnes montagnardes, très bien adaptées à nos climats et à nos fermes de montagnes. Rustiques, elles savent tirer profit des surfaces de parcours où elles se nourrissent et sont parfaitement adaptées à la transhumance. Dans nos parcours, elle consomment toutes sortes de plantes, de nombreuses espèces de graminées, des légumineuses, des labiées, et grignotent toujours quelques plantes ligneuses : forcément, cela fait de belles vaches en forme, au pied sûr, et qui ont du goût !

les troupeaux suivent la pousse de l'herbe

Nos vaches sont toute l'année dehors. En hiver, elles disposent de grands parcs équipés de bâtiment semi-ouverts où elles peuvent se mettre à l'abri avec leur veau. A cette saison, c'est foin à volonté ! Seules les plus jeunes et les bêtes à l’engraissement sont rentrées dans des bâtiments en hiver. C'est la période des mises-bas et nous passons plusieurs fois par jour vérifier que tout se passe bien, pour les mères comme pour les veaux. Très maternelles, les vaches prennent grand soin de leur veau, couleur café au lait.

Ici, le printemps démarre vraiment mi-avril : la mise à l'herbe des troupeaux ne se fait que lorsque nous sommes sûrs que l'herbe pousse suffisamment. Et là, c'est la fête pour tout le monde ! Pour les vaches qui se régalent des jeunes pousses, pour les éleveurs qui n'ont plus de foin à distribuer !! D'abord dans les prés autour du village, puis dans les parcours un peu plus haut en altitude : les vaches suivent la pousse de l'herbe.

l'été en estive

Fin mai, elles partent en estive pour profiter de la bonne herbe des montagnes, sur l'estive d'Appy et sur l'estive de Luzenac. La transhumance se fait à pied, elle commence toujours par la pose des cloches ! Chaque éleveur à une forme de cloche, un "son" qui permet de repérer ses vaches en montagne et de les reconnaître au milieu du grand troupeau commun de l'estive. Les veaux nés en hiver sont assez débrouillards pour suivre leur mère dans ses territoires d'altitude, et même s'ils têtent encore, ils ont déjà commencé à manger de l'herbe. Quand l'automne s'avance, les troupeaux redescendent dans la vallée. Parcours, prés de fauche, et finalement retour dans les parcs d'hiver et distribution de foin quand les grosses premières neiges arrivent... la boucle est bouclée !

Ce système d’élevage extensif a plusieurs avantages pour nous, notamment celui de limiter considérablement les risques de maladies.

Et puis tant que les vaches ont l'air heureuses, les éleveurs le sont aussi !